28/02/2006

Commune et grippe aviaire

Ca y est, hier, nous avons enfin reçu un document officiel de la commune de Honnelles : il faut, à partir du 1er mars 2006, rentrer ses volailles ou les protèger par un filet de façon à ce qu'un oiseau de la taille d'un canard ne puisse y pénétrer (max. 10 cm). Lorsque c'est possible, une couverture imperméable est recommandée. De ce côté là, je suis tranquille, c'est déjà fait, tout le monde est à l'abri. Il faut aussi renvoyer un coupon à la commune mentionnant le nombre d'oiseaux et de volailles que l'on possède en prévision d'une gestion plus efficace en cas de grippe aviaire.

18:55 Écrit par Typhalex | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Merci... d'être passé.
Je reste sur mes positions. Le danger vient de petites exploitations privées qui ne prennent pas les précautions d'usage. C'est le cas de beaucoup !!!
Et la Commune s'en fout...

Écrit par : rhadamanthe | 28/02/2006

Je pense que les humains courent autant de risques que lors des grandes frayeurs précédentes (maladie de la vache folle, poulet à la dioxine, SRAS, trou dans la couche d'ozone, pluies acides, aube d'une nouvelle ère glaciaire en vogue dans les années 60, etc.), c'est à dire, à peu près égaux à zéro. Ne vous laissez pas embobiner.

Écrit par : l'as | 28/02/2006

Les commentaires sont fermés.